Article paru dans le magazine "Madagasikara - Lundi 28 Novembre 2011 à Antananarivo

Défilé Jean-Luc François








Naturellement urbain : Les futurs grands noms du stylisme malgache en représentation
Lundi, 28 Novembre 2011 00:00
C'est la preuve que la mode malgache a de beaux  jours devant elle. Samedi dernier, les jeunes créateurs sélectionnés ont montré l'étendue de leur talent.
Le hall de l'Hôtel de ville avait été choisi pour cette manifestation et dans ce magnifique espace symbolisant le renouveau de la Ville des mille, la présentation du travail de création de ces quatorze jeunes stylistes malgaches et de leurs deux pairs réunionnais, symbolisait le dynamisme de cette mode de la région Océan Indien. Ce projet initié par la coopération française, Art Mada2, le ministère de la Culture et du Patrimoine, la CUA, la région Ile-de-France et l'IVM,  a permis à ces derniers de professionnaliser leurs méthodes de travail. La formation qui leur a été dispensée pendant un mois et demi et leur stage dans des entreprises textiles pendant une quinzaine de jours leur ont donné une vision réaliste de ce métier. Comme l'a souligné dans son discours Mme la ministre de la Culture, Elia Ravelomanantsoa, ces jeunes sont la relève et vont marcher sur les traces de leurs célèbres aînés, Joël, Hagamainty ou Eric Raisina. Cette dernière n'a pas manqué de réaffirmer son intérêt pour ce projet qui met en valleur le potentiel d'un secteur créatif.  L'ambassadeur de France, S.E.M. Jean Marc Chataîgnier a, quant à lui, exprimé  le souhait de voir le stylisme malgache devenir le porte-fanion de la mode de l’Océan Indien.
Un show de grande classe. Ce sont les ballets de D'Jampela qui ont ouvert cette soirée. Les danseurs et danseuses de cette formation dirigée par Fidy Rabearisoa ont fait plusieurs prestations époustouflantes entre chaque présentation de collections. La mode parisienne a été mise en vedette avec les modèles du grand styliste Jean Luc François. La prestation des mannequins malgaches portant les ensembles du couturier a été accompagnée par les chansons d'Edith Piaf. Puis vint le clou de la soirée. Pour les jeunes stylistes, il s'agissait de montrer les progrès accomplis pendant ces deux mois de travail intense et pour le public, le plaisir de la découverte. Tout d'abord, il y eut ces tenues que les jeunes ont créées pour habiller le personnel de la CUA. Du balayeur et de la femme de ménage à la secrétaire et au directeur en passant par les agents de la police municipale, le défilé fut très applaudi. Puis, chaque styliste a présenté trois créations personnelles. On a pu admirer la variété d'inspirations de ces jeunes. Classique, moderne ou parfois extravagante.
Patrice RABE